Zoom sur ma mission

par Benoît Moreau
15 janvier 2019

Depuis juin 2018 j’interviens au sein de la DSI (direction des systèmes d’information) d’un des acteurs majeurs de l’énergie en France. Ma mission : l’appui au pilotage sur un périmètre de plusieurs applications du domaine géomatique.

Focus Géomatique :

La géomatique est une discipline qui regroupe l’ensemble des outils et méthodes permettant d’acquérir, de représenter ainsi que d’analyser des données géographiques sous forme informatique. Les applications du domaine géomatique servent à répertorier l’ensemble du patrimoine composant le réseau électrique français afin de mettre à disposition les informations nécessaires à son entretien.

Focus sur l’application en charge :

C’est une application de cartographie du réseau électrique français. Elle est vouée à être dé-commissionnée dans les prochaines années et aucune évolution majeure de l’application n’est à prévoir. Cependant, certains chantiers doivent encore être menés dans le cadre de la maintenance en condition opérationnelle de l’application, il est donc important pour le chef de projet et le métier de pouvoir adopter une vision fiable de l’ensemble de ces chantiers et de leurs évolutions dans le temps.

Description d’une journée type :

Arrivée 9h, je prends le premier café dans le bureau du chef de projet, instant détente avant de commencer la journée.

Le temps de lire mes mails et de compléter ma TODO pour la journée et c’est déjà la réunion bi-hebdomadaire de l’équipe projet. On se retrouve devant le KANBAN pour un point de 15 minutes où chaque membre de l’équipe aborde ses actions en cours. On peut également y ajouter des éléments à venir. L’objectif de ce Kanban : effectuer un suivi plus régulier et donner de la visibilité au chef de projet et au gestionnaire d’application.

Lors du point bi-hebdo, les membres de l’équipe ont abordé un point qui m’a inquiété. La montée de version d’une application en lien direct avec notre application. Les tests afin de contrôler son bon fonctionnement suite au passage vers cette nouvelle version ont-ils bien été effectués ? Je pars immédiatement avertir le gestionnaire de ce point d’attention.

Nous en parlerons une heure après, lors du comité de suivi hebdomadaire avec l’éditeur de l’application. Ouf, pas de problème, l’éditeur nous confirme que la mise en production ne viendra pas perturber le fonctionnement de notre application.

Midi, ou plutôt 11H50, l’heure du déjeuner… J’attendrais bien 13h mais l’ensemble des équipes part. Ma mission composée principalement de l’appui à ces équipes, je me fixe pour objectif de passer un maximum de temps de travail auprès d’elles, je m’adapte et adopte le même rythme.

Je reviens 1h plus tard et on m’annonce que l’application est indisponible. Vite, c’est à moi de prévenir le chef de projet et de communiquer rapidement vers les utilisateurs pour les avertir que l’équipe projet est au courant de la situation. Jusqu’à 6000 utilisateurs par jour peuvent être impactés par une indisponibilité de l’application, il est donc important de rapidement mettre des actions en place. L’appui technique contacte l’exploitant afin de demander un redémarrage des serveurs. Deux heures plus tard, l’application est de nouveau accessible.

14h, réunion de synchronisation avec une autre équipe projet. Les fonctionnalités de l’application vont progressivement être reprises dans une application plus récente, les premiers traitements seront répartis entre les deux applications. Une nouvelle version de l’application doit donc être développée et des phases de recette en synchronisation avec la seconde équipe projet sont à prévoir. En sortant de la réunion, je formalise l’ensemble des actions répertoriées dans un planning puis le diffuse. J’effectuerai un suivi régulier de ce planning en pensant régulièrement à reboucler sur l’avancée des actions.

C’est bientôt la fin de la journée, il me reste 1h afin d’avancer sur la préparation de la réunion de sprint planning. J’aimerais reboucler avec Jim pour profiter de ses expériences Scrum. Savoir transmettre son savoir et orienter les autres consultants dans la bonne direction, c’est aussi ça être consultant Mille-Alliance.

Fin de journée, je passe dans le bureau du chef de projet et du gestionnaire d’application afin de leur effectuer un état des lieux suite à cette journée mouvementée. Je retrouve ensuite les autres consultants Mille-Alliance, une communauté facilitation est organisée ce soir, nous partons donc ensemble.